Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En 2013, Anna Tood vivait un rêve : une histoire postée sur internet et suivie par de nombreux fans était publiée. After était né. Edité aux éditions Hugo&Cie, cette fan-fiction était devenue le plus gros tirage de la rentrée en France avec 210.000 exemplaires.

Pour mémoire, c'est à cet éditeur que nous devions entre autres la publication de Beautifull bastard de Christina Lauren, qui surfait allègrement sur le succès de 50 Shades of Grey

Les éditeurs s'orientent vers la fan-fiction

Forte de cette expérience on ne peut plus lucrative, Hugo&Cie lance début juillet une plateforme d'écriture communautaire : Fyctia. Dès cet été, les auteurs en herbe pourront tenter leur chance et partager leurs productions sur cette plateforme dans l'espoir que cela plaise aux internautes. Chapitre après chapitre, les "likes" s'accumuleront...ou pas. Dans la négative, l'auteur se verra éliminé et ne pourra pas publier la suite de ses chapitres. Pour les autres, l'aventure continuera. Le jeu en vaut la chandelle puisque les plus chanceux se verront publiés chez Hugo&Cie. 

Les éditeurs s'orientent vers la fan-fiction

Voilà une façon astucieuse de s'assurer la publication des fan-fictions qui ont la côte : plus besoin de les traquer sur le net, c'est l'éditeur qui est directement relié à la plateforme. Il y a un mois, je posais la question de l'avenir de l'éditeur dans un monde où il est plus prudent de publier un livre qui a déjà du succès avant même sa parution comme c'est le cas des fan-fictions. Hugo&Cie semble avoir répondu...

Tag(s) : #Edition

Partager cet article

Repost 0