Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


pilate"Oui, j'ai écrit mon évangile, un double évangile, celui de Yéchoua et celui de Pilate", confesse Eric-Emmanuel Schmitt dans "Journal d'un roman volé", les pages qui suivent le roman dont il est question. A travers ce journal, l'auteur nous livre les émotions qui l'ont habité durant la rédaction de "L'Evangile selon Pilate".

 

En perpétuel questionnement, l'écrivain se montre humble face au colosse auquel il s'attaque. Car il a décidé de revisiter la vie de Jésus, de son enfance à sa mort, et même au-delà. Le Christ a-t-il toujours eu conscience de sa messianité? L'a-t-il appréhendée petit-à-petit? Comment la vivait-il? Eric-Emmanuel Schmitt prend le postulat d'un homme plus victime que décideur de sa vie. Un homme qui cherche des réponses à ses questions et finit par prendre le pari de croire ce que chacun lui prétend : il est l'élu, l'envoyé de Dieu, le Fils reconnu par Jean le Baptiste. Ses miracles, il les subit plus qu'il ne les revendique, regrettant souvent qu'ils précèdent la foi et non l'inverse. Son destin, chacun le sait : il le rencontrera au Jardin des Oliviers. Trahi par Juda? Et si c'était le Christ qui avait demandé à son disciple préféré, le seul apte à comprendre le sens de ce destin, d'accomplir ce qui doit être fait?


La deuxième partie du roman a la voix de Pilate, celui désigné par tous aujourd'hui comme l'assassin du Christ. Là aussi, Schmitt bouscule. Pilate s'en est lavé les mains, certes. Mais il a tenté de sauver cet homme de l'inéluctable, en vain. Et pourtant, au bout du troisième jour, le corps disparait. Pilate se transfome alors en Sherlock Holmes antique et mène l'enquête à travers la Palestine. Il ne peut croire ce que chacun prétend : le magicien de Nazareth est ressuscité. Non, tout cela doit relever d'une farce ou, pire, d'une machination destinée à le déstabiliser. Au fil des pages, le doute s'insinue pourtant dans son esprit à mesure que les hypothèses les plus cartésiennes s'effondrent. Le doute peut-il déboucher sur la foi?

 

Un livre qui bouscule, questionne, lance de nouvelles pistes et revisite l'histoire de l'homme le plus célèbre de notre civilisation. Un Evangile qui se veut vivant, orchestré par un homme...qui ne se prend que pour un homme.

 

Site de l'auteur

Tag(s) : #A (re)lire

Partager cet article

Repost 0