Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

lareinedeslectrices.gifImaginez que la reine d'Angleterre, la célébrissime reine Elisabeth, fasse un jour la rencontre inattendue d'un bibliothécaire itinérant. Imaginez aussi que ce jour soit le début d'une nouvelle ère et que la reine s'éprenne de la littérature. La Reine des lectrices...Voilà l'idée un peu farfelue d'Alan Bennett.

Au grand désespoir de ses conseillers et Ministres, la reine se met donc à lire. Mais à lire de manière boulimique, au point que certains en viennent à se demander si elle est encore en mesure de pouvoir régner. Un livre en appelant un autre, elle se met à lire compulsivement, ne prêtant que trop peu d'attention aux sujets supposer la préoccuper. Bientôt, la littérature devient sa passion. Elle demande à chacun quel livre il est en train de lire, et les voilà tous plongés dans l'embarras. Lire!? Mais pour quoi faire? La vie est déjà tellement chargée qu'il serait difficile d'y caser des moments d'oisiveté. Ses conseillers prennent petit-à-petit leurs distances avec cette reine trop occupée à bouquiner. Et le fossé se creuse d'autant plus que la reine, dans sa lecture complusive, apprend à connaitre chaque jour un peu mieux la littérature et les auteurs qui comptent. Mais avec qui peut-elle en discuter? L'isolement et le doute s'installent au fil des pages, jusqu'à ce dénouement...

 "Avant de se lancer dans ses lectures, elle était une femme droite et sûre d'elle, sachant où résidait son devoir et bien décidée à l'accomplir, dans la mesure de ses moyens. Maintenant, elle se sentait trop souvent partagée. Lire n'était pas agir, c'était depuis toujours le problème. Et malgré son grand âge, c'était depuis toujours une femme d'action.

Elle ralluma sa lampe de chevet, saisit son carnet et nota rapidement : "On n'écrit pas pour rapporter sa vie dans ses livres, mais pour la découvrir"."

 Un court texte parsemé d'humour so british qui ravira les passionnés de littérature comme les lecteurs occasionnels. Amusante et divertissante, cette fable nous montre les effets parfois inattendus de la lecture. A découvrir.

Tag(s) : #A (re)lire

Partager cet article

Repost 0