Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

amy-winehouseDu côté des livres "biographiques", Reg Travis, le compagnon d'Amy Winehouse, s'est vu offrir la modique somme d'1 million£ pour écrire un livre sur sa vie avec la star mais celui-ci a fini par refuser la proposition. Dans  ActuaLitté, on peut lire que Travis voulait éviter de se replonger dans cette période qui le fait encore beaucoup souffrir et souhaitait conserver des souvenirs personnels. Et on le comprend. Ce qui ne l'empêche pas de réalisre un film en mémoire de la chanteuse, dont le père s'est engagé à écrire My Daughter en hommage à Amy Winehouse et dont les revenus seront intégralement reversé à sa fondation.

A contrario, Tristane Banon avait, elle, décidé de publier un livre sur ses mésaventures. Le Figaro a suivi de près sa sortie, le 13 octobre dernier, et les résultats ne semblent pas très encourageants : "L'histoire de Tristane Banon fait le buzz sur Internet mais ne déplace pas les foules en librairie. Selon nos informations, son livre (...)  ne se vend pas bien." 5 exemplaires par-ci, 4 exemplaires par-là : pas de quoi en faire un formage. Il est sans doute un peu tôt pour se promoncer mais ça ressemble tout de même à un flop, malgré la bonne couverture médiatique et le fort tirage (40.000 exemplaires). Si l'affaire Banon-DSK prend fin dans les jours à venir, on peut deviner que l'aventure littéraire partira en fumée. Mais si d'autres rebondissements, en France ou ailleurs, autour de DSk survenaient, les ventes pourraient reprendre aussitôt.

marinelepen.jpg

Deux biographies de Marine Le Pen se retrouvent devant les tribunaux. Caroline Fourest et Fiammetta Venner sont accusées d'injure et de diffamation. Montant des dommages-intérêts réclamés : près de 120.000 €. Le procès se déroulera les 15 et 16 décembre, en l'absence de Marine Le Pen mais avec les deux journalistes. L'important en communication, c'est de faire parler de soi, peu importe la raison. Et Marine Le Pen a très bien compris cela.

 

 

Edit 20/10 : Tristane Banon a déclaré hier sur Canal+ qu'elle ne se porterait pas partie civile. « Très clairement, dans la lettre que m'a envoyée le parquet, il dit qu'il y a eu agression sexuelle donc mon statut de victime est reconnu », a-t-elle déclaré.

Tag(s) : #Edition

Partager cet article

Repost 0