Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

louis-ferdinand-c-line.jpg

Une vente aux enchères était organisée ce vendredi 17 juin chez Drouot pour les 50 ans de la mort de Louis-Ferdinand Céline. Près de 250 pièces étaient présentées, dont une édition originale de Voyage au bout de la nuit de 1932, vendue 11 705€. Sa correspondance avec Paul Bonny, journaliste suisse, durant la guerre a atteint la somme de 36 816€. Une édition de Bagatelles pour un massacre publié en 1937 chez Denoël avait été estimée entre 2 500 et 3 000€ et a finalement été remportée pour 12 321€.

Est-ce que c'est ça rentrer dans la postérité : continuer à rapporter beaucoup d'argent même 50 ans après sa mort?

Tag(s) : #Tranches de vies

Partager cet article

Repost 0