Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qu'est-ce qu'un écrivain ?

Je crée cet article aujourd'hui non pas pour définir la vie d'un écrivain ou cadenasser ce statut que nous sommes nombreux à admirer mais simplement pour lancer la réflexion.

Une image romantique me vient : un auteur torturé par sa création, vivant reclu dans une bibliothèque hors normes, noircissant le papier comme si sa vie en dépendait, réinventant sans cesse des mondes inaccessibles et des personnages auxquels on s'attache inexorablement. J'imagine des auteurs dont déjà rien que le nom fait rêver des générations entières de lecteurs, des rayonnages de bibliothèque plein de ces titres chéris. 

C'est oublier un élément essentiel : le passage obligé par la librairie, le verdict inexorable des chiffres des ventes.

Reprenons notre auteur torturé par sa création. Son travail d'écriture achevé, Créature doit être montré au monde. La course à l'éditeur achevée, après probablement plusieurs refus, les attachées de presse prennent le relais et tentent à leur tour de convaincre des journalistes de croire en Créature. Cette deuxième bataille amène forcément à une autre : l'auteur torturé doit présenter Créature au public, qu'il espère devenir bientôt lecteur. Après les médias, il faudra se frotter à ce public de plus près : parcourir des kilomètres pour se rendre dans des salons, passer des heures, des journées dans des lieux de rencontres littéraires,... Si Créature fait bonne presse, si le public est content, les ventes grimperont et l'éditeur en redemandera. Alors l'auteur torturé pourra à nouveau s'enfermer dans sa bibliothèque hors normes et noircir du papier. Mais si le sventes ne suivent pas, il faudra faire autre chose - en plus ou à la place.

Quelques auteurs peuvent prétendre vivre de leur plume (j'entends par là se loger et se nourrir) uniquement en écrivant des livres. Mais combien? L'immense majorité des écrivains ne peut pas se permetre ce luxe suprême (vivre reclu dans sa bibliothèque et écrire, écrire sans se soucier de qui va payer l'électricité). Beaucoup sont également journalistes ou critiques littéraires par exemple. Car il ne s'agit pas seulement de vendre des livres, il faut aussi obtenir un pourcentage intéressant sur le sventes. Et c'est le comble du comble à mes yeux : plus vous vendez, plus vous pouvez espérer obtenir un pourcentage élevé. En clair : plus vous vendez des livres et plus vous touchez sur chaque livre. Et moins vous en vendez, moins vous gagnez sur chacun. CQFD. C'est un cercle vicieux auquel nous, pauvres lecteurs, ne pensons pas beaucoup.

Alors je repose la question : qu'est-ce qu'un écrivain?

Peut-on être considéré comme écrivain à partir du moment où l'on vit de sa plume? Quand on a publié au moins un livre? Quand on s'octroie parfois un moment d'isolement poru écrire frénétiquement? Quand on a le luxe de s'éviter la valse médias-salons-rencontres ? (Mais je vous le dit tout de suite : je ne crois pas que ça soit possible)

Tag(s) : #Billets d'humeur

Partager cet article

Repost 0