Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

lesgrandsmeres.gifRoz et Lil sont amies depuis qu'elles se sont rencontrées, à la rentrée des classes. Elles ont grandi, se sont mariées, ont eu chacune un fils mais ne se sont jamais séparées. Véritable couple platonique, elles peuvent enfin vivre leur grande amitié en toute liberté lorsqu'elles se retrouvent respectivement divorcée et veuve. Mais leurs fils grandissent et semblent vivre différemment cette proximité. Bientôt, ils développent une double relation amoureuse pour le moins étrange.

Les années passent, les garçons se marient, ont des enfants à leur tour. Les belles-filles s'entendent à merveille et s'épanoussient au milieu de ce qui ressemble plus que jamais à une grande famille. Mais le passé trouble des jeunes gens refait surface lorsque Mary, la belle-fille de Lil trouve des lettres compromettantes...

Ce livre court mais efficace met en scène des personnages finalement assez ordinaires qui vivent une histoire peu commune mais qui ne nuit à personne, du moins en apparence. Doris Lessing plante le décor en peu de mots et nous décrit une famille merveilleuse à qui la vie semble sourire. Mais sous ces apparences de famille modèle que chacun envie, les non-dits ont pris une place sans cesse plus importante.

Derrière ces liaisons à scandale, ce roman offre un hymne à l'amitié qui dure et à l'amour envers et contre le bien-penser moralisateur. Les quatre protagonistes n'ont que la liberté pour credo, vivant presque comme des reclus, hors du temps te hors du monde, dans leur bulle de tendresse et de volupté. La vie coule et semble ne pas avoir d'eprise sur eux.

On est en droit de se demander si l'auteure n'aurait pas pu nous offrir quelques dizaines de pages supplémentaires car, quand-même, à peine 100 pages, c'est vraiment très court. Mais Doris Lessing parvient en peu de temps à nous faire partager cet univers qu'elle décrit si bien. Et finalement, le dosage entre tension psychologique, immoralité et passion donne un résultat concluant. A découvrir.

Tag(s) : #A (re)lire

Partager cet article

Repost 0