Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lavieparisienned-unnegropolitain.jpgDans ce livre qui se veut objectif et dénonciateur des problèmes liés à l'immigration en France, l'auteur raconte les complications qu'il juge inextricablement liées à la vie d'un "Négropolitain" à Paris. Originaire de Kinshasa, Claude Chaillot est juriste et a décidé de créer le Service immigrant assistance qui a pour but la régularisation des étrangers sans carte de séjour en france.   Dès les premières pages, l'auteur donne le ton : la police souhaite mettre la main sur le kinois qui a refusé de répondre à une convocation. S'ensuivent alors des flash-back répétés pour expliquer au lecteur les raisons de cette situation impossible.

 Le narrateur, Parfait, est un ami de longue date de Chaillot. Le juriste vit une relation tumultueuse avec Dominique Ndumba Monene, ouvertement intéressé par l'argent de son amant. Parfait s'investit bénévolement (tout en continuant de bénéficier du chômage) dans la structure de son ami qui s'enrichit bien vite. Claude et Dominique vivent alors la grande vie et dilapident l'argent gagné. Parfait se veut moralisateur, comme son nom le laisse supposer, et se retrouve pris à parti au milieu des disputes du couple et par la police au sujet des activités du Service immigrant assistance.

Si le rythme des premières pages est parfois difficile à suivre, on finit par s'habituer et on s'amuse parfois du style particulier de ce livre. Les expressions utilisées par l'auteur ont un parfum très africain et les citations ou autres proverbes apportent une certaine fraîcheur à l'ensemble. On se laisse finalement séduire par des tournures de phrases empruntes d'une culture qui nous échappe.

 Si l'intrigue elle-même est un peu difficile à identifier dans le flot d'informations délivrées par le narrateur (flash-back répétés, personnages démultipliés, noms étrangers très longs et inhabituels donc difficile à retenir pour un lecteur non familiarisé avec la culture africaine, surnoms fréquents ce qui multiplie encore les noms à retenir), les personnages sont plutôt bien cadrés. Selon le communiqué de presse, "l'auteur aborde, sous la forme romanesque, les sujets relatifs aux migrations - l'asile politique et l'immigration - de manière objective. Ainsi met-il en évidence la difficile cohabitation humaine, très souvent malmenée pour des raisons électoralistes".  Si les difficiles rapports humains sont effectivement au coeur de ce roman, j'ai un peu de mal à envisager une quelconque "objectivité". Je n'y connais rien en immigration et mon rôle n'est pas de juger ce qu'il se passe ou non en france à ce sujet. Mais la façon dont l'auteur expose ce roman et ses personnages donne l'impression d'une objectivité toute relative. Il est quand-même question de poursuites judiciares (qui aboutissent à une condamnation) et si Claude Chaillot se retrouve dans une situation financière préoccupante il ne faut pas oublier les fortunes gagnées qu'il a dilapidées. "De toute façon, la vie n'avait pas épargné Claude Chaillot depuis son arrivée en France." Sans oublier que Parfait, le narrateur, profite ouvertement du système puisqu'il travaille bénévolement pour son ami car il souhaite conserver son indépendance mais continue à percevoir des indemnités du chômage. "Tenant à mon indépendance, j'avais horreur d'avoir un patron." Un peu d'hypocrisie peut-être? Et d'honnêteté aussi : "Le problème, c'est que nous aimons trop la facilité, nous autres Kinois. "

 Editeur : L'Atelier de l'Egrégore

Prix : 15€

ISBN : 979-10-91580-06-9     
Genre : Roman
Format : EPUB sans DRM
Taille du fichier : 832 Ko

 

Pour vous procurer ce livre, c'est par ici : http://www.atelieregregore.fr/PBSCProduct.asp?ItmID=10465111

- Service de presse -

Tag(s) : #A (re)lire

Partager cet article

Repost 0