Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

gerardchaliand.gif

On s'en doutait un peu et voilà que ça commence. Robert Laffont publie les mémoires de Gérard Chaliand, géostratège et aventurier de son état. Docteur en sociologie politique, ce Bruxellois de 77 ans a voyagé à travers le monde et vu de ses yeux les conflits qu'il voulait comprendre. Bon, c'est vrai, c'est surtout un (heureux) concours de circonstance puisque son livre est sorti le 5 mai, soit moins d'une semaine après la mort de Ben Laden. Mais bon, ça aurait pu être fait exprès. En tout cas, ça tombe bien pour Robert Laffont.

Résumé :

Avant de devenir un privilège, la liberté est un choix, une exigence et un combat.

Très jeune, Gérard Chaliand s'est juré de vivre libre. Sa nature l'y pousse. Ses lectures de Rimbaud et de Cendrars l'en convainquent. A dix-huit ans, il s'embarque pour Alger où, seul et sans ressources, il apprend à subsister par ses propres moyens. Au retour, il s'inscrit aux Langues O où il découvre l'extraordinaire diversité des peuples et des civilisations. Brûlé par son insatiable besoin d'apprendre, de comprendre, de découvrir et d'aimer, il parcourt l'Europe, le Moyen-Orient puis l'Asie.

Il a vingt-cinq ans quand le Mouvement de libération du peuple algérien l'entraîne en politique. Il s'engage dans un réseau de soutien au FLN, puis s'installe à Alger après l'indépendance où il rencontre de nombreux responsables de ces mouvements de libération nationale qui agitent le tiers-monde. Refusant de se laisser aveugler par les discours idéologiques, il veut vérifier sur le terrain la réalité des faits et la sincérité des hommes.

Il part dans les maquis de la Guinée-Bissau, au côté d'Amilcar Cabral. Cette expérience décisive détermine son existence. Il ira là où ça se passe pour participer physiquement à l'action, pour observer, analyser et témoigner. Ses innombrables conférences dans le monde entier et sa bibliographie impressionnante témoignent de sa volonté obstinée de dire le vrai. Il est présent sur les lieux conflictuels de la planète.

Au coeur du Vietnam en guerre, bien sûr, en Amérique du Sud, dans les camps palestiniens de Jordanie, en Israël, en Irak, au Liban mais aussi aux Etats-Unis et dans ces universités américaines dont il apprécie particulièrement l'énergie féconde. Cette expérience si rare, menée hors de toute institution, en fait un spécialiste reconnu et mondialement sollicité des guerres de libération. Ceux qui chassent en solitaire doivent tout emporter à la pointe du couteau.

Tag(s) : #A (re)lire

Partager cet article

Repost 0