Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Et comme si tous ces prix qui se multiplient à l'infini ne suffisaient pas à nous embrouiller, voici venu un petit nouveau, qui se prétend le plus grand : le Prix des prix. Le concept est simple : on prend tous les lauréats des Prix d'automne et on décide lequel est le meilleur. J'ai hâte... En gros, c'est un peu comme si on annonçait aux perdants que bon, c'est bien joli d'avoir reçu le Goncourt ou le Renaudot, mais y a mieux ailleurs. Alors que jusque là, on élisait plusieurs livres selon les courants et les affinités de chaque jury, on va à présent mettre tous les lauréats en compétition afin de voir lequel en vaut vraiment la peine.

Les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas. Et c'est d'ailleurs pour cela qu'il y a tant de prix littéraires : on récompense les femmes, les étrangers, ceux que la critique a boudé, ceux qui sont dans les plus grandes maisons, ceux qui dépendent d'éditeurs plus modestes, ... Et c'est cette diversité, au fond, qui nous rassure. Au final, chacun y trouvait son compte. Mais concrètement, on sait tous qu'il est impossible d'élire Un livre qui soit réellement au-dessus du lot. Je suis quand-même curieuse de voir ce qu'il en sortira.

La liste des candidats sera constituée des lauréats des huit grands prix littéraires de fin d'année : Académie Française, Décembre, Femina, Flore, Goncourt, Interallié, Médicis, Renaudot. Rendez-vous le 14 décembre...

Tag(s) : #Billets d'humeur

Partager cet article

Repost 0