Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Concrètement, à quoi ressemble le marché du livre ? Qui sont les principaux groupes ou maisons ? Il s’agit d’un secteur en perpétuelle mouvance. Les rachats se succèdent à un rythme effréné et les nouvelles filiales abondent.

 

 

Se trouve ci-après la liste(1) des six plus gros éditeurs littéraires de langue française selon leur chiffre d’affaires sur l’année 2004 exprimé en millions d’euros.

éditeurs


N°1 : Hachette Livre

 

Le groupe Hachette possède, entre autres, les maisons ou groupes qui suivent (liste non-exhaustive) : Albert-René, Armand Colin, Calmann-Lévy, Deux coqs d’or, Disney-Hachette, Fayard, Grasset, Groupe Fayard, Groupe Hatier (Didier, Foucher, Hatier, Rageot), Harlequin (50 %), Hachette, Hatier, Hazan, J’ai Lu/Librio (35%), Larousse, Lattès, Le Guide du Routard, Le Livre de Paris, Le Livre de Poche, Le Masque, Marabout, Stock.

 

En quatre années, le chiffre d’affaires du groupe a plus que doublé, passant de 959 millions d’euros en 2003 à 1.975 millions d’euros en 2006, et continuant de grimper en 2007. « Le groupe Hachette est devenu le leader incontesté de l'édition française depuis que Jean-Luc Lagardère, en 2002, a récupéré une bonne partie de l'ancien groupe VUP (Vivendi-Universal Publishing). » comme l’atteste le graphique communiqué par le groupe Hachette et reproduit ci-après. « Premier éditeur européen et deuxième éditeur mondial, Hachette Livre est donc un des tout premiers acteurs d’un marché sur lequel ses plus puissants concurrents sont principalement d’origines  anglaise, américaine et allemande. »(4)

 

N°2 : Editis

 

Editis est à la tête de nombreuses maisons, dont (liste non-exhaustive) : 10/18, Belfond, Bordas, De Boek, Duculot, Fixot, Fleuve Noir, Julliard, La Découverte, Le Cherche Midi, Le Robert, Nathan, Oh ! éditions, Plon-Perrin-Orban, Pocket, Presses de la Cité, Presses de la Renaissance, Robert Laffont, Seghers, Solar-Belfond, XO.

 

Près de 85% du chiffre d’affaires du numéro deux du livre en France est réalisé au sein même de l’hexagone. Il est donc souvent considéré comme le vrai premier éditeur francophone. Son portefeuille de maisons est composé, pour l’essentiel, d’anciennes maisons alors détenues par l’ex-VUP. Le 30 mai 2008, Wendel Investissement a cédé Editis au groupe d’édition espagnol Planeta. Le chiffre d’affaires de ce producteur de livres hispanique est de 2,5 milliards d’euros et il publie plus de 5.000 auteurs.


N°3 : Groupe La Martinière – Le Seuil

 

Le groupe La Martinière – Le Seuil détient (liste non-exhaustive) : Delachaux & Niestlé, Hermé, L’Olivier, Minerva, Petit-à-petit, Points, Seuil.

 

Le groupe La Martinière – Le Seuil est le produit de la fusion, en mars 2004, entre les éditions du Seuil et les éditions de la Martinière. Les dirigeants  de ces maisons avaient pour ambition de combattre Hachette et Editis, alors nouvellement les géants du secteur.

 

 

N°4 : Flammarion

 

Flammarion est à la tête de (liste non-exhaustive) Arthaud, Aubier, Casterman, Castorpoche, Climats, Delagrave, Fluide Glacial, J’ai Lu/ Librio (65%), Le Père Castor, Librio, Pygmalion, Viviane Hamy, Zulma, et participe au capital d’Actes Sud (10%) et des PUF (20%).

 

Flammarion est présent sur divers fronts de la francophonie. La branche Jeunesse, les beaux livres ainsi que la bande dessinée sont bien développés. Librio, qui fait découvrir les grands auteurs pour seulement deux euros, n’est pas à négliger. En 2000, le groupe italien Rizzoli Corriere della Sera (RCS) a acquis le groupe pour 180 millions d’euros.

 

 

 N°5 : Gallimard


En 1911, à la demande d’André Gide, Gaston Gallimard s’est retrouvé à la tête des Editions de la Nouvelle Revue française (la nrf). Son catalogue s’est très vite montré des plus intéressants, arborant des noms plus prestigieux les uns que les autres tels Camus, Claudel, Gide, Malraux, Proust, Queneau, Saint-Exupéry ou encore Yourcenar.

Durant la dernière décennie, Gallimard a bénéficié de la vague Harry Potter dont les romans se sont vendus à 25 millions de volumes, rapportant à son éditeur la somme de 325 millions d’euros(5). Son avenir proche ne devrait pas souffrir de la fin de la saga du jeune sorcier puisque J.K. Rowlling l’a fait suivre de son recueil de contes « Les contes de Beedle le barde », tiré à 250.000 exemplaires dès la première édition en décembre 2008 chez le même éditeur.

 

 

N°6 : Albin Michel

 

Le groupe Albin Michel est composé des éditions De Vecchi, Dervy, Magnard/Vuibert. Il participe en outre au capital de Canal+ Ed. , Circonflexe et du Livre de Poche (40 %).

 

Albin Michel reste indépendant et possède quelques parts chez d’autres éditeurs. Son catalogue compte plus de 6 000 titres et plus de 400 nouveautés sont publiées chaque année. Son impressionnante écurie d’auteurs à succès (Maxime Chattam, Jean-Christophe Grangé, Mary Higgins-Clark, Amélie Nothomb, Eric-Emmanuel Schmitt, Didier Van Cauweleart, Bernard Werber,...), semble assurer son avenir.

 


Face aux deux géants que sont Hachette-Lagardère et Editis-Planeta (anciennement détenu par Wendel Investissement), Gallimard et Albin Michel sont les deux dernières grandes maisons indépendantes. Quant aux distributeurs, ils sont « presque tous des filiales ou des départements de grands groupes éditoriaux. (…) Hachette est en tête avec 30% du marché, Interforum (Editis), le deuxième avec 25%, La Sodis (Gallimard) 15%, Volumen (Le Seuil-La Martinière) 12% et enfin Union-Distribution (Flammarion) 9%. Les autres sociétés plus modestes comme Dilisco (Albin Michel), Dourdan (Fleurus, Dargaud,…), Les Belles Lettres, Harmonia Mundi réalisent le reste, soit 9%. »(6)

 

 

Les acteurs et instruments de la communication externe

L'édition française: un bref état des lieux

 



(1) Le marché du livre 2005, Supplément au n° 637 de Livres Hebdo, 17 mars 2006

(2) http://www.linternaute.com/sortir/livre/rentree/dossier/edition.shtml, consulté le 4 juillet 2008

(3) http://www.hachette.com/le-groupe/donnees-cles/resultats-financiers.html#CAF, consulté le 6 juillet 2008

(4) http://www.lagardere.com/fichiers/fckeditor/File/actionnaires%20individuels/assemblee_generale/ 2009/DocRefLagardere_2008_fr.pdf, consulté le 4 avril 2009
(5)http://www.larousse.fr/encyclopedie/divers/Harry_Potter/103056, consulté le 25 juillet 2009.

(6)Santantinos (Laurence), Tant qu’il y aura des livres, éditions Bartillat, 2005, p75-76.

Partager cette page

Repost 0