Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

...et c'est rien de le dire!

La romancière se retrouve en procès face à Elise Bidoit qui l'accuse d'atteinte à la vie privée et lui réclame 200 000€ de dommages et intérêts. Elle accuse Angot d'avoir fait d'elle un personnage de deux de ses romans. Et c'est bien là le problème...

Dans Le Marché des amants (paru chez Seuil en 2008), Christine Angot racontait sa relation avec Doc Gynéco.

Extrait, inspiré de sa rencontre avec le chanteur : "J’avais rencontré Bruno dans un salon du livre. En novembre. La ville était petite, tout le monde se retrouvait dans les mêmes lieux, le premier soir j’étais avec des amis, Fabrice et Paul. L’un était éditeur, l’autre écrivain. Quand on était arrivés au restaurant, Bruno était au fond de la salle. Avec ses lunettes noires et son bonnet. Paul mettait ses lunettes de soleil pour se foutre de lui, dans ce milieu tous les gens se fichaient de lui."

Elle y parlait d'Elise Bidoit (sous un pseudo qui n'avait visiblement trompé personne) en des termes peu élogieux, la décrivant comme une mère violente. A cette époque, la romancière avait négocié un accord à l'amiable et tout c'était réglé avec un petit versement de 10 000€ et la promesse de ne pas récidiver.

christine-angot-doc-gyneco.jpg

Sauf que dans Les Petits (paru chez Flammarion en 2011), Angot remettait le couvert et parlait du couple Hélène-Billy, identifés comme étant directement inspirés de Bidoit et Doc Gynéco, ex-mari de Bidoit et actuel compagnon d'Angot (vous suivez toujours?). Et là, Bidoit a jugé que la coupe était pleine. Dès 2011, elle pote plainte. Le tribunal de grande instance tranchera cette question le 25 mars.

Christine Angot ou l'art de régler ses comptes? La romancière est réputée pour ses romans qui semblent davantage se rapprocher de l'auto-fiction déguisée. Ce n'est pas un tord en soit mais pourquoi le cacher? La biographie est un style assez largement répandu aujourd'hui et il y a en tout cas une chose à ne pas oublier : le mal que tous ces règlements de compte peut engendrer...

Tag(s) : #Tranches de vies

Partager cet article

Repost 0