Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voilà plusieurs semaines qu'un débat anime la France. Un débat qui polarise véritablement les élus et les manifestants. Une mobilisation qui étonne au-delà des frontières françaises et qui choque une partie de la population étrangère. J'ai longtemps hésité avant de l'aborder sur ce blog, tant le sujet est sensible et hors de mon terrain de jeux habituel. Mais il fait tellement bondir qu'il est difficile de fermer les yeux. J'ai donc choisi la forme d'un billet d'humeur, suite à la lecture ce matin de cette lettre ouverte à Frigide Barjot "Je suis mère et homo, expliquez cette haine à mes enfants" : http://leplus.nouvelobs.com/contribution/844140-mariage-gay-frigide-barjot-je-suis-mere-et-homo-expliquez-cette-haine-a-mes-enfants.html 

J'ai lu cette lettre et je suis très admirative de cette femme qui a su, en peu de mots finalement, exposer le problème, soulever les énormités, le tout sans haine et avec lucidité. Je vous invite donc tous à consulter cet article sur le site du Nouvel Obs.

La situation est à ce point absurde que, de ma petite Belgique, je ne la comprends plus du tout. Pourtant, la frontière est à quelques kilomètres de chez moi. En Belgique, comme dans d'autres pays européens, le mariage pour les couples homo est autorisé depuis le 30 janvier 2003. En 2006, l'adoption a suivi la tendance. En avez-vous entendu parler? Avez-vous vu des manifestations massives? Des drapeaux? Des slogans insultants? Non, rien de tout ça. En Belgique, les homo se marient et ont des enfants. Cela fait 10 ans maintenant et le pays vit toujours! Nous avons survécu à une crise politique, la crise financière nous atteint sans nous faire basculer et les couples qui s'aiment se marient et ont des enfants. Et personne n'y trouve à redire. Incroyable? Vrai!

Car au fond, les discours en France beignent dans l'hypocrisie. Qu'ils soient pour ou contre, les gens parlent de "mariage pour tous". Soyons clairs : je suis contre le mariage "pour tous". Je ne pense pas que le mariage entre un père et sa fille doive devenir légal. Non. Le débat réel ne parle pas de "mariage pour tous" mais seulement de mariage entre deux personnes du même sexe. Ensuite, regardez d'un peu plus près les "anti" et écoutez leur discours. Quel est le message constamment sous-entendu? La religion n'est jamais loin. Frigide Barjot (porte drapeau de ce mouvement anti) elle-même s'était auto-proclamée "attachée de presse de Jésus". Excusez du peu. Mais qui réclame le mariage gay reconnu par l'Eglise? Il ne s'agit pas de cela, la loi des hommes n'est pas la loi de Dieu (même si dans "Aimez-vous les uns les autres", je n'ai pas entendu "à condition que l'autre soit de sexe différent" mais admettons). La France et les Français se sont assez battus pour que l'Eglise et l'Etat soient séparés. Des têtes sont tombées, la Monarchie absulue de droit divin a laissé place à une République dont les Français sont si fiers. Le pays des Droits de l'Homme! Un pays qui arborre si fièrement trois mots lourds de sens et d'Histoire : Liberté, Egalité, Fraternité. La France semble avoir oublié ces mots. Car il s'agit bien de cela : des gens militent aujourd'hui pour que d'autres n'obtiennent pas un droit dont eux-mêmes jouissent. A moins que je ne fasse erreur, il me semble que c'est une première. Car il ne s'agit pas non plus d'obliger les gens à se marier avec une personne de même sexe ! Donc j'ose la question : où est le problème? Ma liberté s'arrête là où commence celle des autres. L'inverse est vrai également.

Les questions que pose cette dame dans la lettre ouverte publiée par le Nouvel Obs sont très juste. Pourquoi tant de haine? Mais je suis rassurée : un noir a été élu Président des Etats-Unis d'Amérique. Qui aurait cru ça il y a seulement 50 ans? Un jour, le mariage gay sera répandu et ne choquera plus personne. Et les générations suivantes liront les livres d'Histoire avec étonnement. Moi, je la vis avec consternation.

 

 

A titre d'information, Wikipédia propose un article sur le mariage gay en Belgique : http://fr.wikipedia.org/wiki/Mariage_homosexuel_en_Belgique

Le tableau des statistiques de divorce est tout à fait intéressant :

- le mariage homo représente 5% de tous les mariages belges

-près de 71% des mariages finissent en divorce, mais seulement 9.4% des mariés homos divorcent

Tag(s) : #Billets d'humeur

Partager cet article

Repost 0